Accueil / Vidéos dans : Sophianet TV / Les super galettes de Solidages
La vidéo demandée n'a pu être affichée... Me rendre sur le site source pour afficher la vidéo

Les super galettes de Solidages

Lien direct vers la video

Intégrer la vidéo sur un site externe

Paramètres du lecteur exportable :

Code à copier pour partager cette video :

Bloqués deux mois sous terre en 2010, des mineurs chiliens, ont pu apprécier les bienfaits des galettes hyper protéinées de Solidages. Positionnée sur un marché de niche à la santé buccale et les problèmes de nutrition à la jeune entreprise innovante niçoise a été créée, en 2009, par Isabelle Prêcheur et Cyril Sablayrolles

Lancée en 2009 par un chirurgien-dentiste, Isabelle Prêcheur, professeur à l'Université Nice Sophia Antipolis et au CHU de Nice, et Cyril Sablayrolles, ancien d'HEC et serial entrepreneur, Solidages a eu, dès 2010, son heure de gloire grâce à son premier produit, Protibis, galette hyper énergétique et hyper protidique. Destinées aux patients et malades confrontés à des problèmes de dénutrition, ces galettes ont permis d'apporter une réponse aux carences alimentaires des 33 mineurs chiliens bloqués plus de deux mois sous terre. Depuis fin 2011, Protibis, déjà utilisé dans les maisons de retraite et les hôpitaux, est commercialisé dans les pharmacies.
Spécialisée dans le développement de produits visant à améliorer la santé buccale et la nutrition, Solidages, installée dans les locaux du CHU de Nice, a grandi au sein de l'incubateur Paca-Est. Lauréate des Masters 2012 de la création d'entreprise, Isabelle Prêcheur (directrice scientifique) travaille sur un autre projet, «Cara Saliva» labellisé par le pôle Pass (Pôle de compétitivité Arômes, senteurs, saveurs) pour mettre au point des médicaments (bain de bouche et pastilles) visant à lutter contre la sécheresse buccale. Ce projet, en phase de tests cliniques, fait appel à la biodiversité de la vallée de la Tinée avec le concours d?exploitations agricoles locales qui ont mis en culture la variété spécifique de saponaire entrant dans la composition de ces futurs médicaments.
Solidages, qui emploie 6 personnes, exploite aujourd'hui trois brevets pour lesquels elle reverse des royalties à l'Université.
...